Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 42 le Mer 17 Mai 2017 - 10:32
Derniers sujets
» Inscriptions repas bordeaux lac 2017
par zetoff Hier à 22:44

» Bordeaux lac 2017
par jeff33 Hier à 21:04

» La criée de la semaine
par alex33 Ven 11 Aoû 2017 - 7:55

» Un petit bonjour
par Billy Jeu 10 Aoû 2017 - 10:08

» Pour les nouveaux
par xtof Mer 9 Aoû 2017 - 9:08

» Petit nouveau :-)
par Jazy Ven 4 Aoû 2017 - 10:10

» Présentation Alex PESSAC
par Symbioth Mar 1 Aoû 2017 - 20:48

» Pti nouveau
par Symbioth Mar 1 Aoû 2017 - 20:32

» Bonsoir à tous
par Jazy Mar 1 Aoû 2017 - 17:25

» National Bass
par mmax33 Sam 22 Juil 2017 - 12:58

» Licences FFPS 2017
par mmax33 Jeu 6 Juil 2017 - 9:15

» présentation
par Jazy Mer 5 Juil 2017 - 13:43

» concours photo 26/27
par jeff33 Dim 2 Juil 2017 - 13:46

» J'me présente...
par Hilarion Mer 28 Juin 2017 - 9:50

» bonjour a tous !!!
par Jazy Mer 28 Juin 2017 - 9:48

» Et pourquoi pas la pêche
par Jazy Mer 28 Juin 2017 - 9:47

» concours photo 24/25
par jeff33 Lun 26 Juin 2017 - 19:53

» Recherche équipier circuit bateau FFPS
par mmax33 Ven 23 Juin 2017 - 17:50

» concours photo semaine 22/23
par jeff33 Dim 11 Juin 2017 - 23:31

» Présentation Jazy
par pascal Sam 10 Juin 2017 - 9:43

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Récapitulatif fraye par espece

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Récapitulatif fraye par espece

Message par tom33 le Jeu 30 Avr 2009 - 9:42

QQun pourrait il nous faire un tableau d'aprés des études scientifiques et sérieuse concernant les periodes ,les facteurs (temperature de l'eau, ...),les lieux,la profondeur, la durée, le fonctionnement par espece afin de connaitre un maximum de chose et d'éviter les erreurs.
ex: Brochet, perche, sandre, black bass, carpe...pour les principaux
avatar
tom33
black bass
black bass

Masculin
Verseau Nombre de messages : 1087
Age : 36
Localisation : talence/lacanau
Emploi/loisirs : Technicien génie climatique/Peche, surf,sport de glisse
Humeur : ça dépend ;-)

http://ridingdreamlake.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par jp le Jeu 30 Avr 2009 - 12:45










window.google_render_ad();

Le brochet

Nom Latin : Esox lucius.

Diminutifs : un broque, un bec (à cause de sa gueule en bec de canard). Les juvéniles sont appelés "brochetons", ou encore "sifflets".

Taille maxi : 1m45. Mais un brochet de 1m20 est déjà considéré comme un très gros spécimen, et beaucoup de pêcheurs rêvent d'en prendre un qui dépasse le mètre. À longueur égale le poids peut varier considérablement d'un sujet à l'autre, mais un bec "du mètre" pèse en général autour de 6-7kilos (parfois plus).

La taille moyenne dépend de la richesse du plan d'eau et de la pression de pêche. Elle se situe généralement entre 40 et 70 cm. Les femelles sont nettement plus grosses que les mâles, comme chez la plupart des poissons, si bien que quand on parle d'un gros sujet, l'exactitude et la galanterie voudraient que l'on dise "elle". Au fait savez vous reconnaître un mâle d'une femelle ?

Règlementation : En France le brochet est soumis à une taille légale de 50 cm dans les eaux de 2ème catégorie. Ce qui veut dire qu'un sujet de moins de 50 cm doit être remis à l'eau mort ou vif, sous peine de contravention.
Sa pêche est "fermée" (interdite) pendant la période de reproduction. Les dates de fermeture varient d'une département à l'autre ( en général de la fin Janvier à la mi-Avril ou mi-Mai). Pendant la fermeture les techniques permettant de prendre du brochet sont généralement interdites (vif, leurres, etc.).

Le carnassier roi


Le brochet a toujours été, et reste encore pour beaucoup de pêcheurs, le carnassier roi, le poisson de sport par excellence.
Aujourd'hui certains lui préfèrent le sandre, d'introduction récente en France, ce qui est à mon avis un non sens : certes le sandre est un poisson passionnant, mais sa défense est médiocre. Le brochet, lui, est un combattant exceptionnel, capable de rush tout en puissance ou de sauts spectaculaires au dessus de l'eau.
Sa morphologie est si typique qu'on peut difficilement le confondre avec une autre espèce. Inutile donc d'entrer dans le détail, un simple coup d'oeil à la photo permet de se faire une idée. Il faut simplement noter sa forme très fuselée, son "bec de canard", les nageoires dorsales et anales placées très en arrière, et surtout une dentition redoutable.
Les dents du brochet sont si tranchantes qu'aucun fil de pêche n'y résiste. C'est pourquoi on utilise systématiquement un bas de ligne (1) en acier. Gare aux doigts quand on décroche l'hameçon de la gueule d'un brochet, même petit. Des coupures en coups de rasoirs attendent le pêcheur maladroit...

D'un naturel agressif quand il se met en chasse, le brochet a alors tendance à attaquer toute proie passant à proximité de son poste d'affût, par contre il répugne à poursuivre. Son truc c'est plutôt l'attaque surprise, et s'il rate sa cible en général il n'insiste pas et préfère attendre une autre occasion. C'est pourquoi quand on manque un brochet en pêchant au lancer, il est très fréquent de le reprendre au passage suivant.

Conséquence de cette agressivité, il se pêche quasiment à toutes les techniques : vif, mort manié, mort posé, et tous les leurres possibles et imaginables. Les techniques actives (lancer) sont les plus productives, tandis que les pêches statiques permettent souvent de prendre les plus gros.
Une espèce fragile :


Autrefois abondant, le brochet a tendance à se raréfier, même si localement les effectifs restent très satisfaisants. Les trois principales causes de cette raréfaction sont :

  • La disparition ou l'assêchement prématuré des frayères qui constituent une menace très lourde dans certains lacs et cours d'eau. Voir "un peu d'écologie"
  • Une pression de pêche importante. Le brochet est victime de son succès : beaucoup de pêcheurs le recherchent en priorité. Et comme les jeunes sujets (jusqu'à 50-60 cm) sont particulièrement agressifs et vulnérables, dans les plans d'eau de taille modeste (étangs) les poissons adultes se font rares.
  • Une taille légale de capture trop basse. À 50 cm, un brochet mâle est généralement capable de se reproduire, mais il n'en va pas forcément de même des femelles. De plus, comme chez la plupart des animaux, la fertilité est médiocre lors de la première ponte.
    Depuis des années de nombreux pêcheurs réclament l'augmentation de la taille légale à 60 cm, mais en pure perte ! Cette mesure fait peur, certains craignant la désertion des viandards. (2)

Pour toutes ses raisons, il est de notre intérêt de ne pas prélever des brochets inconsidérément, ce n'est pas une espèce qui se renouvelle aussi facilement que d'autres (perche, sandre).

Pour l'avoir pêché dans certains pays comme l'Irlande, la Russie ou le Canada où il est très abondant, j'ai pris conscience de la mauvaise situation en France. Et j'ai donc décidé de relâcher systématiquement tous ceux que j'attrape, gros ou petits. Les Anglais et Hollandais font de même depuis des années, et chez eux la pêche du brochet est très bonne, malgré des problèmes de pollution comparables aux notres.
Bien sûr il n'y a rien de mal à en garder un de temps en temps, mais tuer systématiquement tout brochet de plus de 50 cm "parce qu'on y a droit" est une attitude irresponsable, digne d'une autre époque.
Un peu d'écologie


Une frayère est une zone de reproduction pour les poissons. Elle doit réunir certaines caractéristiques variables selon les espèces (profondeur, température, nature du fond, végétaux). Inutile de dire que la qualité et l'abondance des frayères jouent un rôle capital dans le maintient d'une population.
Le brochet pond au début du printemps. En rivière, il recherche les secteurs inondés par les crues. Ces zones peu profondes se réchauffent plus vite et sont riches en plancton, conditions indispensables à la survie des alevins.
Hélas, le drainage et le déboisement des bassins versants, le recalibrage et la régulation des rivières font que les zones favorables ne s'inondent plus assez longtemps, et chaque année la ponte peut être détruite par assèchement prématuré.

Même chose en lac de barrage, ou les variations rapides et fréquentes de niveau anéantissent souvent tout espoir de reproduction.
C'est pourquoi les populations de brochets se maintiennent beaucoup mieux en étang, où le niveau est relativement constant.

Une note d'optimisme : la tendance est à la réhabilitation des "zones tampons" (zones inondables avec couverture végétale, jouant le rôle d'éponges). Il ne fait guère de doute que le brochet serait l'un des premiers bénéficiaires de ces mesures. retour
avatar
jp
super poster
super poster

Masculin
Lion Nombre de messages : 4999
Age : 65
Localisation : 33
Emploi/loisirs : retraité
Humeur : bofffffffffff

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par Invité le Jeu 30 Avr 2009 - 13:00

Super t'a les memes pour BAR MAIGRE DORADE .....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par pipouille le Jeu 30 Avr 2009 - 13:45

super explicatio merci ta u ca sur le carnassier.com?
avatar
pipouille
sandre
sandre

Masculin
Balance Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : merignac
Emploi/loisirs : jardineir paysagiste ( a mon compte)
Humeur : déconne tout le temp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par tom33 le Jeu 30 Avr 2009 - 16:35

bon début qui tentera de faire un tableau récapitulatif qui deviendra bible...
avatar
tom33
black bass
black bass

Masculin
Verseau Nombre de messages : 1087
Age : 36
Localisation : talence/lacanau
Emploi/loisirs : Technicien génie climatique/Peche, surf,sport de glisse
Humeur : ça dépend ;-)

http://ridingdreamlake.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par jp le Jeu 30 Avr 2009 - 17:56

[center] la dorade royale
Classe: Osteichtyes (poissons osseux) / Actinopterygii (poissons à nageoires rayonnées). Ordre: Teleostei (poissons à squelette ossifié) / Perciformes. Famille: Sparidae (dorades, pageots, sars)

La Dorade, famille des sparidés, n’est pas un poisson sédentaire, elle se déplace en banc de plusieurs dizaines à centaines d’individus le long des côtes faisant des arrêts de reconnaissance dans des endroits stratégiques. On la rencontre en eau claire sur la côte rocheuse et aux abords des jetées par mer agitée. Jeunes elles affectionnent les estuaires et la lagune. Poissons de pleine eau, les dorades se mettent à trou en soirée pour dormir, là elles sont plus calmes. Mais la journée il arrive qu’elles s’enraguent de peur dans des abris souvent très précaires. Il s’agit d’un poisson très rapide. Dans l’écume c’est un poisson très sportif. C’est à trou qu’elle est la plus facile à prendre. Pêcher ce poisson dans l’écume est beaucoup plus compliqué, tellement le tir doit être rapide. En pleine eau il faut plus que de la discrétion pour approcher un banc, cependant en dessous de 15 m la chasse à la coulée peut s’avérer très payante. Pour une chasse à trou on prendra l’arbalète de 75 cm et pour une chasse à l’agachon en pleine eau une arbalète de 120 cm est idéale.
Le comportement de la dorade varie selon le biotope fréquenté. Elle arrive sur les côtes languedociennes en Mars, mais en profondeur. Par beau temps elle fait des incursions en terre. Puis au début de l’été on rencontre les bancs venus se nourrir de coquillages à proximité des étangs. Jusqu’à la fin de l’été elles vont s’engraisser dans ces étangs en prévision de leur migration vers l’autre côté de la Méditerranée. L’été est sans doute aussi la meilleure saison pour faire de belles pêches en Atlantique.
De moeurs grégaires, les jeunes forment des bancs importants à certaines périodes de l’année. Elles sont très farouches, promptes à s’évanouir dans le bleu dès qu’elles aperçoivent un chasseur en pleine eau. Elles se chassent le plus souvent à trou pour une question d’efficacité. La technique consiste à les effrayer pour les pousser à s’enraguer. Sa capture devient relativement facile dans ces conditions car elle ne sait pas bien se cacher. En pleine eau, une bonne visibilité rend sa chasse très difficile. Dans ce cas elle se prend à la coulée à condition de posséder une technique parfaite et beaucoup de chance. L’idéal est une eau trouble pour pratiquer l’agachon sur des épaves recouvertes de mollusques. Avec une bonne apnée, il est possible de faire de belles ceintures. Le soir ou le matin en chassant à l’indienne on peut surprendre un individu croquant un coquillage entre deux pierres...


Dernière édition par jp le Jeu 30 Avr 2009 - 18:02, édité 1 fois
avatar
jp
super poster
super poster

Masculin
Lion Nombre de messages : 4999
Age : 65
Localisation : 33
Emploi/loisirs : retraité
Humeur : bofffffffffff

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par jp le Jeu 30 Avr 2009 - 18:01


/ poisson / le loup / le bar
Classe: Osteichtyes (poissons osseux) / Actinopterygii (poissons à nageoires rayonnées). Ordre: Teleostei (poissons à squelette ossifié) / Perciformes. Famille: Serranidés (bars, mérous, serrans)
IDENTIFICATION
Le loup a une forme allongée avec deux rangées distinctes d’épines dorsales et un dos très prononcé. Les nageoires pelviennes, en position thoracique présentent toujours 1 épine et 5 rayons mous. L’anale débute par 3 épines et la caudale est constituée de 15 rayons branchus. Les bords du préopercule sont dentelés et l’opercule porte 2 épines aplaties. Le loup a une livrée brillante, gris-argentée, pouvant tirer vers le bleu dans certains cas. La couleur s’éclaircît jusqu’à devenir complètement blanche sur le ventre chez les sujets adultes. La livrée des juvéniles et des alevins est différente, le corps est parsemé de tâches noires qui vont disparaître petit à petit jusqu’à la maturité.


C’est un nageur puissant et robuste dont la taille peut atteindre jusqu’à 1 mètre pour un poids approchant les 10 kg exceptionnellement. Le loup de Méditerranée a un corps plus ramassé que le bar de l’Atlantique.Sachez que la maille minimum est de 25 cm en Méditerranée (38 cm en Atlantique).
HABITAT
Ces poissons côtiers des eaux tempérées, subtropicales et tropicales fréquentent facilement les eaux saumâtres. Ils sont sédentaires ou nomades, ils effectuent des migrations à l’inter saison, selon les régions. Présent en Méditerranée, Mer Noire et Atlantique oriental. Tant que le loup est jeune il reste aux abords de la côte. Dès qu’il devient adulte il descend dans les profondeurs (jusqu’à 100 m). Ils ne reviennent ensuite sur le littoral qu’au moment des grandes marées pour profiter des grandes quantités de nourriture disponibles. C’est à cette époque qu’on peut tirer de gros loups.
Ce sont des chasseurs infatigables que l’on qualifie de prédateurs ichtyophages. Ils chassent à l’affût, bondissant sur leurs proies, d’une détente vive et soudaine, leur énorme gueule grande ouverte. Comme pour beaucoup d’autres espèces son alimentation évolue avec l’âge. Les juvéniles se nourrissent de petits invertébrés et de mollusques. Quand il devient adulte son appétit insatiable se satisfait avec voracité de petits poissons tels que les anchois, sardines et mulets entre autres. Le régime de l’adulte comprend également des proies plus grosses comme les crevettes, les poulpes, les crabes et autres annélides.
Jeunes, les loups (dicentrarchus labrax) accompagnent facilement les bancs de sars ou de mulets. Adultes, ils s’en éloignent pour mener une vie solitaire ou en couple. La meilleure technique, paradoxalement est très semblable à celle qu’il emploie pour capturer ses proies. Le loup constamment aux aguets, dans l’attente du passage d’un banc de poissons, bondit sur lui dès qu’il l’aperçoit. Vous devez l’imiter pour réussir à le flécher.
Ses zones favorites sont les bordures de côtes agitées en eau trouble. Là des rencontres sont possibles dans moins d’un mètre d’eau. A la tombée de la nuit, le loup est toujours de sortie. Son activité se ralentit pendant les périodes de mer calme ou de basses pressions lorsqu’une tempête se prépare. On le trouve souvent alors, l’air endormi dans son repaire. Il n’est pas rare de le voir en semi-léthargie au fond d’un trou lorsque l’eau est pauvre en oxygène.
Il est capable de supporter des variations de salinité et des températures très élevées grâce à sa résistance. Grâce à ces qualités physique, il remonte facilement les cours d’eau, est capable de séjourner en lagune, en étang ou en estuaire toute une partie de l’année. Il en ressort l’hiver pour gagner la mer et ses frayères pour la reproduction. La reproduction du loup n’est pas uniforme selon les régions et l’âge des poissons. En Méditerranée la reproduction a lieu en plein hiver, concrètement de Décembre à Mars. En Atlantique c’est de Février à Mai. Le loup atteint sa maturité sexuelle plus tôt en Méditerranée, entre deux et trois ans contre quatre à cinq ans en Atlantique.


.
avatar
jp
super poster
super poster

Masculin
Lion Nombre de messages : 4999
Age : 65
Localisation : 33
Emploi/loisirs : retraité
Humeur : bofffffffffff

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par tom33 le Jeu 30 Avr 2009 - 18:02

greg : pti report sur les fishs d'eau douce?
avatar
tom33
black bass
black bass

Masculin
Verseau Nombre de messages : 1087
Age : 36
Localisation : talence/lacanau
Emploi/loisirs : Technicien génie climatique/Peche, surf,sport de glisse
Humeur : ça dépend ;-)

http://ridingdreamlake.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par jp le Jeu 30 Avr 2009 - 18:04

magazine / poisson / le maigre

Poisson réputé rare sur nos côtes, j'ai été intrigué par des récits de chasseurs sous-marins sur la rencontre de plus en plus fréquente de maigres en Atlantique sud. J'ai voulu en avoir le coeur net. J'ai interrogé quelques chasseurs du pays Basque à la Bretagne.
Le maigre (Sciaenidae Argyrosomus regius)de la même famille que la courbine et le corb est une espèce semi pélagique du plateau continental. C'est un chasseur qui poursuit les bancs de sardines et de mulets. Il peut atteindre une taille et un poids impressionnants, 2 mètres pour 60 kg. La coloration du dos est gris brunâtre ou gris verdâtre avec des reflets bronzés et bleus; les flancs sont argentés et brillants.


Le maigre se rencontre essentiellement en Atlantique du Maroc à la Bretagne. Il est plus rare en Méditerranée. La période la plus favorable pour le rencontrer sur notre facade atlantique se situe de juillet à septembre. C'est un poisson grégaire qui se déplace en banc de plusieurs individus. On le rencontre entre deux eaux et parfois isolé au repos sur le fond sableux.
Son approche ne semble pas présenter de difficulté insurmontable . L'eau en atlantique étant plutôt sale, on ne le voit pas venir mais on l'entend grâce à ses coups de queue puissants et les bruits sourds qu'il emet. Il ne faut pas hésiter à s'approcher de lui s'il reste à distance, hors de portée. Le moulinet est indispensable pour tirer ce poisson en toute sécurité car sa force est proportionnelle à sa taille. Sa chair est appréciable.
Titou Esclapez: "Belle Ile et les Glénan sont réputées pour la densité de maigres qui se rassemblent en été jusqu'à l'automne. Peut-être pour frayer. C'est un spectacle magnifique de voir après une coulée un mur de maigres autour de soi. Sous l'eau il emet un bruit de gorge très caractéristique et impressionnant. Mon maigre record pesait 50 kg, je l'ai tiré à Alméria sur la Costa del Sol en Espagne. Ces poissons remontent dans l'estuaire des rivières comme la Charente. Les pêcheurs à la ligne le traquent sous le pont de l'ile de Ré."
Bruce Ratier: "C'est un poisson assez régulier on le retrouve d'une année sur l'autre sur les mêmes pierres du mois de juin au mois d'août. C'est une chasse plutôt lassante faite de coulées successives dans le courant et l'eau sale jusqu'à ce qu'on tombe dessus. Ils se rassemblent au niveau des passes du bassin d'Arcachon ou encore à Soulac dans l'estuaire de la Gironde. C'est un poisson qui recherche l'eau saumâtre. J'ai vu des bancs de 40 poissons entre 2 et 4 kg. Plus généralement des bancs de 20 poissons et des groupes de 3 ou 4 lorsqu'ils sont gros. Au-dessus de 20 kg c'est vraiment du sport, il faut s'accrocher. "
Jean-François Camrrubi: "En Australie, la grande saison du maigre, c'est le plein été. Ce prédateur a une activité essentiellement nocturne. Le chasseur qui se glissera dans l'eau dès le lever du soleil met toutes les chances de son côté. Le maigre chasse en général sur les récifs en bancs, parfois assez importants, composés d'individus de taille similaire. Les plus gros sont parfois dans un groupe, parfois isolés. De jour, les maigres apprécient l'eau agitée, pour venir chasser sous l'écume. Une fois repus, et c'est comme cela qu'on les surprend parfois à l'aube, ils se tiennent le long de petits tombants ou canyons sous-marins, idéalement sur un fond sablo-gravilloneux, et encore plus idéalement en partie cachés par des laminaires. Les maigres sont parfois dans des grottes ou des épaves. La meilleure technique pour chasser le maigre est la coulée.


Le maigre atteint des poids impressionnants, avec un potentiel de 50 voire 60 kg, mais le record officiel en chasse sous-marine est de 39,2 kg pour la région de
Sydney. Titou Esclapez a pris dans les années 70 un maigre de 50 kg, et j'ai vu en photo des bêtes de ce calibre prises au Maroc à la même époque. En dépit de ce gabarit impressionnant, je ne le considère pas comme extrêment combatif. Rien à voir avec la brutalité d'une liche à poids égal.


avatar
jp
super poster
super poster

Masculin
Lion Nombre de messages : 4999
Age : 65
Localisation : 33
Emploi/loisirs : retraité
Humeur : bofffffffffff

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par momo33 le Jeu 30 Avr 2009 - 19:53


bilan:même si on peu établir a peu près les périodes de reproduction, tout dépend de la température (situation géographiqe aussi), donc un thermomètre indique quand les carnas vont se reproduire mieu qu'un calendrier( en corse par exemple le lac ou se trouve les bass est alimenté par un torrent qui apporte de l'eau froide venant des montagnes, la repro aura lieu tard dans l'année je pense, plus tard qu'en gironde, vous parlez tous de nid moi je n'en ai pas vu un...


Un bass (seul) sur un nid veut dire que la ponte a eu lieu et que c'est un mâle en train de protéger son nid.

Plusieurs bass sur un nid (dont de gros spécimens) veut dire que les femelles n'ont pas encore pondue.

Concernant les tailles minimales elles sont fixées de facon a ne laisser les femelles se reproduirent au moins une fois alors que 10cm de plus(broc:60cm;sandre50cm;bass35cm) pour chaque espèce permet deux voire trois repro par femelle.

voilou ce que j'ai dit là ce n'est qu'un résumé de données prisent sur plusieurs sites internet, désolé de ne pas les citer (il y en a beaucoup), ce qui est dit dans le tableau n'est peu être pas complet, à vous de le compléter...
avatar
momo33
black bass
black bass

Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 1466
Age : 30
Localisation : Gironde, Ile-de-France, Vosges, Corse
Emploi/loisirs : étudiant/pêche

http://elblogodelmomo.over-blog.com/#

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par klicobat le Jeu 30 Avr 2009 - 20:16

Alors la je dis impecc momo t'as sorti THE tableau merchi!
Ce qui est mystérieux pour moi, c'est quel est le rapport entre première repro et taille minimum du poisson? PArce qu'une maturité sexuelle ne depend pas forcément de la taille du poisson si? Quelqu'un peut m'éclairer?
avatar
klicobat
bar
bar

Masculin
Cancer Nombre de messages : 4492
Age : 38
Localisation : Noaillan, Gironde
Emploi/loisirs : Peche nature rando musique et surtout ma famille
Humeur : Déconneuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par momo33 le Jeu 30 Avr 2009 - 20:35

la maturité sexuelle dépend de l'age du poisson
la taille dépend aussi de l'age du poisson
donc on arrive a avoir un lien entre la taille du poisson et sa maturité sexuelle.
après je critique les taille minimales qui sont pour moi trop basse car ils ne permettent qu'au moins une repro alors qu'avec un maille augmentée de 10cm cela laisse au moins l'occasion au fish de se reproduire deux fois...

même dans ma tête c'est dur pour que ca soit clair Wink
avatar
momo33
black bass
black bass

Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 1466
Age : 30
Localisation : Gironde, Ile-de-France, Vosges, Corse
Emploi/loisirs : étudiant/pêche

http://elblogodelmomo.over-blog.com/#

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par klicobat le Jeu 30 Avr 2009 - 20:39

ben disons justement que la taille du poisson ne depend pas plus de son age que du biotope dans lequel il vit et qui lui permet de grandir plus ou moins vite aussi, d'ou ma question: un brochet de 70 dans un etang donné est il forcément plus vieux qu'un 50 dans un autre etang avec un biotope plus favorable? c'est pour ca que la question taille, sans etre illogique, est ici hypothétique, enfin je trouve.
avatar
klicobat
bar
bar

Masculin
Cancer Nombre de messages : 4492
Age : 38
Localisation : Noaillan, Gironde
Emploi/loisirs : Peche nature rando musique et surtout ma famille
Humeur : Déconneuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par momo33 le Jeu 30 Avr 2009 - 20:52

oui tu as entièrement raison klico, c'est plus un ordre d'idée que j'ai donnée, qu'une donnée très précise.
avatar
momo33
black bass
black bass

Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 1466
Age : 30
Localisation : Gironde, Ile-de-France, Vosges, Corse
Emploi/loisirs : étudiant/pêche

http://elblogodelmomo.over-blog.com/#

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par klicobat le Jeu 30 Avr 2009 - 20:54

mais le tableau est super par contre il résume bien la question posée par tom je pense!
avatar
klicobat
bar
bar

Masculin
Cancer Nombre de messages : 4492
Age : 38
Localisation : Noaillan, Gironde
Emploi/loisirs : Peche nature rando musique et surtout ma famille
Humeur : Déconneuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par jp le Jeu 30 Avr 2009 - 22:18

membres.lycos.fr/carpe31/carpe/choix.htm
avatar
jp
super poster
super poster

Masculin
Lion Nombre de messages : 4999
Age : 65
Localisation : 33
Emploi/loisirs : retraité
Humeur : bofffffffffff

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par MARCO le Ven 1 Mai 2009 - 7:34

Merci JP, très intéressant tout ça...
avatar
MARCO
perche
perche

Masculin
Poissons Nombre de messages : 405
Age : 43
Localisation : Audenge
Emploi/loisirs : pêche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par Invité le Ven 1 Mai 2009 - 13:15

Super ton tableau Momo
Juste un p'tit lien bien fait pour completer: http://www.fishebdo.net/?p=166

Et une remarque concernant les mailles, les poissons atteignant ces tailles ne sont pas forcement tous matures, donc ne se sont pas forcement reproduits au moins une fois, et souvent la premiere reproduction n'est pas très productive...

Pour finir, un petit mot sur les bass, vu que la majorité des gens se focalise sur la protection du male sur le nid et en oublie les femelles... alors qu'une femelle en periode de fraie est pleine d'ovocytes en cours de maturation, et si cette femelle est exposée à un trop grand stress (capture en l'occurence), la maturation des oeufs peut etre perturbée et donc entrainer par la suite un taux d'eclosion moins élevé, mais plus grave encore la femelle peut ne pas déposer ses oeufs sur les nids, et donc soit les evacuer ailleurs (bye bye les oeufs...), ou les conserver trop longtemps dans son ventre ce qui aura pour consequence dans le meilleur des cas que son organisme les absorbe naturellement, soit dans le pire des cas qu'ils atteignent un degré de maturité trop élevé et durcissent à l'interieur du ventre, faisant mourir la femelle...

A noter aussi qu'une même femelle selon sa productivité peut pondre sur plusieurs nids, et les males fecondent donc des oeufs de plusieurs femelles differentes. Donc si une femelle meurt ou ne peut assurer de ponte normale, ce sont plusieurs nids qui pourront voir leur productivité diminuer...

Conclusion: ceux qui en periode de repro evitent les nids mais recherchent quand même les femelles plus au large ont également une influence nefaste sur la repro, une fois de plus l'ideal est de deserter les spots à bass depuis le moment où l'on commence à observer des males en croisere près des bordures (recherchant des endroits pour construire des nids), jusqu'a ce que plus aucun male escortant des alevins ne soit visible.
Apres chacun fait ce qu'il veut, c'est sur, mais apres faut pas mettre une eventuelle diminution des populations d'un spot uniquement sur le dos des viandards, de la pollution, ou des nuisibles...


Dernière édition par Greg le Ven 1 Mai 2009 - 13:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par klicobat le Ven 1 Mai 2009 - 13:42

greg ca m'indique "domaine en cours d'utilisation" avec une page blanche
avatar
klicobat
bar
bar

Masculin
Cancer Nombre de messages : 4492
Age : 38
Localisation : Noaillan, Gironde
Emploi/loisirs : Peche nature rando musique et surtout ma famille
Humeur : Déconneuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par Invité le Ven 1 Mai 2009 - 14:02

Ah bon? Je vois pas pourquoi... A la rigueur va direct sur fishebdo puis à droite "techniques" -> "articles"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par tom33 le Sam 2 Mai 2009 - 12:49

cool pas mal d'info plus qu'interessantes
avatar
tom33
black bass
black bass

Masculin
Verseau Nombre de messages : 1087
Age : 36
Localisation : talence/lacanau
Emploi/loisirs : Technicien génie climatique/Peche, surf,sport de glisse
Humeur : ça dépend ;-)

http://ridingdreamlake.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par momo33 le Sam 2 Mai 2009 - 18:37

de rien tom Rolling Eyes
avatar
momo33
black bass
black bass

Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 1466
Age : 30
Localisation : Gironde, Ile-de-France, Vosges, Corse
Emploi/loisirs : étudiant/pêche

http://elblogodelmomo.over-blog.com/#

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récapitulatif fraye par espece

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum