Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 3 Invités

Anto33, Numa

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 42 le Mer 17 Mai 2017 - 10:32
Derniers sujets
» LICENCE FFPS
par pescaillou Hier à 8:41

» La criée de la semaine
par nanard33 Lun 23 Avr 2018 - 12:00

» concours photo 17/18
par jeff33 Dim 22 Avr 2018 - 22:09

» concours photo 15/16
par jeff33 Dim 22 Avr 2018 - 22:03

» Info partenaire - Leurre de la pêche
par mmax33 Dim 22 Avr 2018 - 10:59

» Info partenaire - Roumaillac
par mmax33 Ven 20 Avr 2018 - 18:14

» FFPS - Circuit float
par mmax33 Lun 16 Avr 2018 - 15:04

» Présentation jobi
par mmax33 Dim 15 Avr 2018 - 15:04

» Présentation Bafanax
par bafanax Mer 11 Avr 2018 - 9:29

» concours photo 13/14
par pabz Dim 8 Avr 2018 - 20:27

» Un petit nouveau
par pabz Jeu 29 Mar 2018 - 21:00

» concours photo 11/12
par seb0410 Lun 26 Mar 2018 - 8:31

» Présentation Anto33
par topaloff Ven 23 Mar 2018 - 12:18

» Présentation kev19
par pitchalou Jeu 22 Mar 2018 - 19:52

» Info partenaire - Écume de Ré
par mmax33 Jeu 15 Mar 2018 - 18:17

» concours photo 09/10
par jeff33 Dim 11 Mar 2018 - 19:12

» Anouste Fishing
par Sam L Jeu 8 Mar 2018 - 10:21

» Présentation Shacra :)
par Jazy Dim 4 Mar 2018 - 21:43

» un grincheux arrive
par grincheux! Sam 3 Mar 2018 - 9:19

» concours photo 07/08
par pescaillou Lun 26 Fév 2018 - 15:27

Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier


Un bon signe ?

Aller en bas

Un bon signe ?

Message par xtof le Mer 31 Aoû 2011 - 16:46

Les petits poissons ont cessé de manger les gros au large de la Nouvelle-Écosse, ce qui fait naître l'espoir d'un éventuel retour en force de la morue dans l'Atlantique, selon une recherche canadienne publiée dans Nature.

Depuis l'effondrement des stocks de morue au début des années 90 et la mise en place subséquente d'un moratoire sur la pêche, les communautés côtières du Canada atlantique espèrent un retour de cette espèce emblématique ainsi que d'autres poissons de fond comme l'aiglefin.

Selon certaines hypothèses scientifiques, la morue ne reviendra jamais, ce qui serait une des pires catastrophes écologiques de l'histoire du Canada. Mais ce n'est pas ce que concluent les chercheurs.

«À la question cruciale de savoir si ces dommages aussi profonds dans la dynamique de grands écosystèmes marins sont réversibles, la réponse est assurément oui», affirment les chercheurs de l'Université Queen's et de l'Institut océanographique Bedford, à Dartmouth, dans leur étude publiée cette semaine.

Ils constatent que des tendances néfastes pour les poissons de fond sont en train de s'inverser dans les eaux au large de la Nouvelle-Écosse.

Par exemple, des poissons fourragers qui ont remplacé les poissons de fond depuis 20 ans sont en déclin.

Au tournant des années 2000, à la faveur de la disparition de leurs prédateurs comme la morue, leur nombre s'était multiplié par neuf. À tel point que ces poissons, comme le capelan et le hareng, mangeaient les petites morues, une situation que les chercheurs appellent un «renversement prédateur-proie».

Mais depuis 2006, les stocks de poissons fourragers sont revenus à des niveaux comparables à ceux qui prévalaient avant l'effondrement du nombre de poissons de fond.

En parallèle, les poissons de fond capturés à des fins scientifiques sont de plus en plus gros pour leur âge. Les petits sont de plus en plus nombreux à survivre. Leur nourriture, composée d'animaux marins microscopiques (zooplancton), est plus abondante.

Méduses, pollution...

La masse d'adultes approche des niveaux pré-effondrement. En particulier, il y a plus d'aiglefins que jamais. Ils prennent leur revanche en mangeant les capelans et harengs, ce qui devrait accélérer leur retour.

Tout n'est pas gagné pour autant, notent toutefois les chercheurs. Dans plusieurs zones touchées par la surpêche, la prolifération de méduses et la pollution de source agricole retardent la reprise. Et dans les eaux au large de Terre-Neuve, plus froides, toute reprise sera naturellement plus lente. De plus, les changements climatiques pourraient brouiller les cartes.
avatar
xtof
Admin
Admin

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 5930
Age : 64
Localisation : Préchac
Emploi/loisirs : Retraité :) etc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un bon signe ?

Message par Clem le Mer 31 Aoû 2011 - 17:16

Bonne nouvelle en effet. Si ça se confirme, on peut remercier mère nature d'être aussi forte !
avatar
Clem
carpe
carpe

Masculin
Bélier Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Brest
Emploi/loisirs : Techncien, Pêche, Bodyboard

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum